Saison 2010/2011

Du 19 au 21 novembre 2010

Vendredi et samedi à 20h30 / Dimanche à 17h00 et à 20h30

 

DR

En coréalisation avec Le Colombier, la Cie L'Art Scénique présente


LE MONDE DE TSITSINO ou Pièce Politique
de Lasha Boughadzé
 
Mise en scène/ Clara Schwartzenberg
Scénographie/ Victor Melchy
Adaptation/ Ania Svetovaya, Clara Schwartzenberg, avec la complicité de l'auteur
Avec/ Maud Bouchat, Elisa Ponchelet, Ania Svetovaya, Nadia Neupokoeva, Géry Clappier, Philippe de Monts, Tristan Le Doze
Costumes/ Anaïs Heureaux
Lumières/ Jérémie Gaston-Raoul
 

Une légende déjantée

« Le Monde de Tsitsino » est une légende géorgienne contemporaine. Elle est née de l'imaginaire fou d'un jeune dramaturge déjà très reconnu en Géorgie. C'est l'histoire d'une jeune fille, une espèce de Jeanne d'Arc géorgienne, qui veut mettre fin à la guerre en Tchétchénie, dans le Caucase, et dans le monde en général. La pièce, écrite en 2001, est une réaction poétique, ironique et gaie ayant pour toile de fond les conflits du Caucase. Cette pièce n'explique pas les enjeux de ces conflits, c'est la course folle d'une jeune fille courageuse et très naïve. La légende est racontée et mise en action par les personnages eux-mêmes. Avec un humour venu des rives orientales de la Mer Noire, elle nous mène aux confins de l'absurde.

Clara Schwartzenberg a été amenée à travailler en Russie en juin 2008 avec, entre autres, des acteurs géorgiens. Elle découvre alors leur théâtre contemporain et un auteur, Lasha Boughadzé. Son écriture et sa sensibilité la pousse à le rencontrer, et à traduire sa pièce "Le Monde de Tsitsino, ou une Pièce politique" en collaboration avec Ania Svetovaya. Derrière une forme légère, la pièce dénonce l'aveuglement d'une société ébranlée, trop prompte à se jeter dans les bras de "sauveurs providentiels". Dans le même temps, sa fantaisie, sa gaieté et son dynamisme témoignent de l'appétit de vivre si palpable en Géorgie.

Un dramaturge impertinent

La fantaisie de Lasha Boughadzé et son ironie sont uniques. Sa puissance théâtrale repose sur l'absurdité des situations qu'il nous propose. La confrontation des personnages à des évènements incongrus révèle à traits cinglants les mécanismes humains. Son imaginaire farfelu insuffle à ses pièces une folie et un dynamisme qui tranchent avec la réflexion sans illusion qu'il propose. C'est ce paradoxe qui confère à ses pièces, et particulièrement au «Monde de Tsitsino» une dimension théâtrale (et humaine) unique, qui dépasse les frontières d'un pays. Lasha se pose en critique de ses contemporains, mais non pas en juge. Selon lui, la grande part de fiction dans l'histoire de son pays freine la construction d'une politique plus stable. Cependant, pour parler au monde et à ses contemporains, il prolonge cette tradition avec « Le Monde de Tsitsino».

Lasha Boughadzé se réjouit du projet de la troupe. Il nous a accordé une aide précieuse tout au long de la traduction, et c'est grâce à lui que le Royal District Theatre de Tbilissi est disposé à nous accueillir dans leurs murs.

Clara Schwartzenberg

Coproduction : La Cie Cano Lopez au Plessis-Théâtres, la Maison d'Europe et d'Orient. La Compagnie L'Art Scénique est heureuse d'avoir pour partenaires : L'Ambassade de Géorgie en France, La DDJS Ile-de-France, Programme Envie d'Agir, Le Piment Familial et la Mairie de Mortagne-sur-Sèvre, Paris Jeune Talents et INDIANA Café SA.

ÉVÈNEMENT / Entrée libre

Samedi 20 Novembre

Le théâtre contemporain caucasien

Créativité novatrice des dramaturges caucasiens, issus d'un contexte géopolitique complexe.

À 18h / Rencontre avec
Virginie Symaniec, Docteur ès Etudes théâtrales - Paris III.
Elle est actuellement médiatrice culturelle à la Maison d'Europe et d'Orient et a notamment co-animé, avec Dominique Dolmieu, La Montagne des langues. Anthologie des écritures dramatiques du Caucase (l'Espace d'un instant, 2010).
Et Clara Schwartzenberg, Metteur en scène.

À 19h30 / moment de convivialité autour d'un verre de vin géorgien offert par l'Ambassade de Géorgie, présentation de livres de théâtre d'auteurs caucasiens par la Maison d’Europe et de d’Orient.