Saison 2022/2023

Résidence de création
DU 19 AU 23 DECEMBRE 2022

 
 

Avec
Brahim Ahmadouche
Simon Pitaqaj

Dramaturgie
Jean-Baptiste Evette

Travail corporel
Cinzia Menga

Création sonore
Victor Pitoiset

Création lumières
Flore Marvaud

Scénographie-décors
Julie Bossard

Création prévue au Colombier
Saison 2023/24
 
Dans la cadre due sa résidence au Colombier,
la Cie Liria travaille à la création de
 
P'TIT LE GEANT
Écriture et mise en scène de Simon Pitaqaj
Texte lauréat de l’Aide nationale à la création de textes dramatiques Artcéna
 
 

« Je viens d’un pays qui n’existe plus. Ce pays c’est la Yougoslavie. »
Vingt ans après la fin du conflit, les criminels de guerres restent toujours impunis. Certains sont morts, d’autres sont libres et mènent une vie opulente dans le monde grâce à la protection des politiciens corrompus.
P’tit jean le Géant est un ancien général-criminel de guerre qui a fui son pays et qui vit comme un anonyme. Il va essayer de prendre la posture d’un citoyen du monde. Cet homme, pourtant, lutte entre son passé et une vie normale. Les fantômes le hantent ainsi que les horreurs qu’il a commis. La femme cousue, la rescapée… est là, pour lui rappeler ses crimes.

Simon Pitaqaj raconte l’héritage de nos ancêtres, la guerre, qui est ancrée dans notre peau, dans notre mémoire.
Conscients mais incapables d’agir, notre regard est tourné à la fois vers le passé et le futur. Cela fait de nous des hommes et femmes en transit. Le futur est-il pour celui qui ose sortir de cet état ?

 

Note d'intention / Simon Pitaqaj

J’ai quitté mon pays, à 15 ans, en plein conflit. Incapable de faire la guerre ou trop capable ? Enfant soldat ou enfant fuyard ? Un vrai combattant ou un vrai innocent ?
Je débarque en France, en Seine-Saint-Denis, à Aubervilliers. J’ai rencontré Ibrahim le géant, l’algérien, un ancien basketteur international.
En 1995, il a fui le terrorisme. Nous sommes devenus amis.
Ibrahim est-il un ancien sportif ou un ancien terroriste ? A-t-il fui le terrorisme ou l’état qui le combat ? Que cherche-t-il ? Que cherchons-nous ? Pourquoi la France ? Réaliser un rêve ? Sauver notre peau ? Quelle est notre vie passée ? Avons-nous commis des crimes ? Combien, lesquels ? Sommes-nous deux minables ou deux criminels ?

Toutes ces questions habitent ces deux personnages, le récit se mêle à la fiction. Ici, il est question de gens qui ont commis des crimes, des actes barbares et qui ont fui leur pays pour construire une vie ailleurs, une vie anonyme. Est-ce si évident ? Nous sommes à la limite entre des hommes banals et des monstres. Qu’est-ce qui est vrai ? Qu’est-ce qui est faux ? L’humain est capable de monstruosités. Certains ont des regrets, d’autres non. C’est avec cette dualité entre crime et innocence, passé et présent, vie et mort, victime et bourreau, récit et fiction que nous nous sommes confrontés. Nous allons raconter notre enfance, notre vie, nos rêves. Nos fantômes prendront place et s’exprimerons. Nous, nous les invoquerons, vous, vous les verrez.
Cette pièce est un cri qui ne sort pas, qui germe en nous. A nous d’offrir la lumière à cette racine étouffée.

 

Production Compagnie Liria
Coproduction Théâtre Le Colombier (Bagnolet-93)
Soutiens Région Ile-de-France, département de l’Essonne, Artcéna.
Production en cours