Saison 2022/2023

SORTIE DE RÉSIDENCE - Avant-première
Le samedi 26 mai 2023 à 19h

 

© Véronique Lemonnier


Création sonore
Mathieu Bonnafous

Régie générale
Jules Bourret
 
Gratuit sur réservation
En coproduction avec Le Colombier, Le collectif La Pieuvre présente
 
LES AMOURS DE LA PIEUVRE
Conception et performance Rebecca Journo et Véronique Lemonnier
 

PROPOS / Rebecca Journo

A l’origine, la pieuvre symbolise notre association avec Véronique Lemonnier. De nos deux individualités émerge cette identité ou cette entité nouvelle que nous avons nommée La Pieuvre. En référence aux documentaires La Pieuvre (1928) et Les Amours de la Pieuvre (1965) de Jean Painlevé, le projet se résume à dresser le portrait de cette entité pieuvre co-construite par nos deux corps ; un corps et huit membres.
En s’inspirant des documentaires de Jean Painlevé, il s’agit concrètement de dresser le portrait quasi anatomique de la pieuvre. On isole donc certains de ses traits : l'œil, les tentacules, la respiration, l’encre qu’elle jette, la force d’adhérence, les chromatophores...etc. Ces éléments deviennent des petits chapitres chorégraphiques qui en somme construisent le corps de cette pieuvre, tant d’un point de vue physique que plastique.

Je cherche un écho dans les capacités des pieuvres à imiter, à se fondre littéralement dans l’environnement qui les entoure, certaines parfois même capables d’imiter le comportement d’autres animaux marins dans le cas de la pieuvre mimétique. Le mimétisme est un outil d’apprentissage que nous pratiquons pleinement depuis le début de notre collaboration avec Véronique. Il nous paraît intéressant d’aller creuser cette capacité d’écoute tant entre nos deux corps que dans notre relation à l’espace et au spectateur. Par ailleurs, en se nommant Les Amours de la Pieuvre, le projet choisit de reposer sur la construction et la force d’une relation. L’empathie et le mimétisme s’utilisent à la recherche d’un fonctionnement commun, où nos deux corps deviennent indissociables et cherchent à faire naître cette entité pieuvre.

Les Amours de la Pieuvre se conçoit comme une sculpture vivante évoluant dans un espace où les interprètes et les spectateurs sont placés au même plan. Intéressée par le rapport de proximité avec le spectateur, j’envisage une mise en espace qui permette d’avoir accès à l’intimité de ce qu’il se passe à l’intérieur du corps ainsi que qu’entre les deux corps. Je poursuis cette démarche qui expérimente un rapport avec le spectateur qui va au-delà des rapports bilatéraux entre plateau et public, entre acteur et spectateur.

 

Production La Pieuvre
Coproduction théâtre Le Colombier (Bagnolet-93) et le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis Soutiens Danse Dense, Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, Manège Scène nationale de Reims, Chorège CDCN, CCN d’Orléans
Avec le soutien du Ministère de la Culture - DRAC Ile-de-France

 
Le collectif La Pieuvre est en résidence au Colombier
d'octobre 2022 à mai 2023
Avec le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis
et de la DRAC Île-de-France